Dandelion Menagerie of the Barossa 2017

15,83 €
TTC Épuisé

Dandelion défend le pissenlit, ami des vignes, qui n’est pas à ranger parmi les mauvaises herbes ! Goûtez justement au nectar des vignes centenaires de la Barossa au travers de cette Menagerie.

Mariez-le à vos plats en sauce peu épicés mais bien mijotés.

A boire jusqu’en 2027 au moins.

 

 

 

Le vignoble et son histoire

La Barossa Valley, dans la superzone viticole d’Adelaide Hills, continue d’offrir les plus grands vins d’Australie-Méridionale. L’altitude élevée et les températures estivales très élevées se conjuguent aux sols complexes, riches en calcaire et en schiste. Les vins de la Barossa Valley sont marqués par cet environnement unique qui leur confère des arômes singuliers. La vallée fut préservée du phylloxéra, le plus grand fléau de toute l’histoire de la vigne, apparu au XIXème siècle. L’âge des vignes, leur isolement ou la composition des sols, riches en cuivre, auraient empêché la contagion.

La région est connue pour être le berceau du vin australien et c’est en1838 que George Stevenson y planta les premières vignes. Pour symboliser l’essor de la viticulture dans le pays, la première bouteille produite fut offerte à la reine Victoria en 1843. Si la viticulture connut un engouement sans précédent dans les vallées d’Adelaide Hills, elle fut peu à peu délaissée dès le début du XXe siècle et l’abandon de la Monster Mine, épuisée après avoir fourni 5 % de la production mondiale de cuivre pendant des décennies. Il faudra attendre les années 1970 pour voir de nouveau fleurir de jeunes domaines.

C’est le cas de Dandelion vineyards, vignobles du pissenlit, l’association d’une jeune maître de chai, de quelques amis passionnés de vieilles vignes et de cette région. Elena Brooks exerce son talent au travers de cuvées présentant l’Eden Valley, la péninsule de Fleurieu, le McLaren Vale, Adelaide Hills et la fameuse Barossa Valley. Pour celle-ci, le cépage roi demeure la syrah, mais le grenache et le mourvèdre y sont aussi très à l’aise.

Le millésime et les vendanges

L’hiver fut suffisamment pluvieux pour constituer des réserves puis le printemps, clément, favorisant une floraison saine et annonçant un bon rendement. L’été, chaud, épargna aux vignes des maladies cryptogamiques, quelques pluies arrivèrent en mars pour soulager le stress hydrique. 

Les vendanges sont manuelles.

La vinification

Les grappes entières fermentent avec levures indigènes en cuves ouvertes pendant 14 jours avec deux pigeages manuels par jour. Une fois pressé, le moût passe dans des barriques de chêne français, déjà utilisées pour la plupart. La fermentation s’y termine et le vin y passe 12 mois. Le vin n’est ni collé, ni filtré.

La dégustation

Au nez, un fort arôme de cerise est présent, rehaussé de notes poivrées.

En bouche, la structure est bien présente, le corps est charpenté mais les tannins restent fins. Les saveurs de fruits noirs se retrouvent ainsi que des notes de chocolat noir.  

Avec quoi le boire ?

Cette assemblage GSM saura se marier avec des plats en sauce légèrement épicés et bien mijotés.

1465

Fiche technique

Millésime
2017
Cépage
Grenache 80%, syrah 15%, mourvèdre 5%
Région
Australie méridionale
Appellation
Barossa valley
Alcool
14.5°
Température de service
16°
Fermeture
Capsule à vis
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Dandelion Menagerie of the Barossa 2017

Télécharger (698.05k)

Produits connexes

16 autres produits dans la même catégorie: