Alzinger Dürnsteiner Riesling 2012

26,67 €
TTC Épuisé

La forte typicité des rieslings Smaragd de la Wachau dans un millésime rare à prix doux.

Un vin qui saura se révéler pleinement à table auprès de plats végétariens, de beaux coquillages et de fromages pas trop affinés. 

À boire jusqu'en 2032 au moins.

Quantité
Rupture de stock

Le vignoble et son histoire

A l’ouest de Vienne, entre Melk et Spitz, le Danube a creusé au cours du temps son sillon dans le gneiss et l’amphibolite. Le vignoble de Wachau fut établi dans ces contrées par les moines bavarois au Moyen Âge ; ils surent tirer parti d’une centaine de microclimats pour produire des vins blancs d’une étonnante longévité.

Le riesling pousse sur des terrasses escarpées de roche cristalline. Dans cette appellation, l’influence océanique et les courants d’air froid du nord sont tempérés par l’air chaud de la plaine pannonnienne à l’est. Par ailleurs le Danube tempère les étés chauds et les hivers rudes.

Comme le veut la tradition et le fameux codex instauré par Vinea Wachau, Leo Alzinger senior et junior cultivent le grüner veltliner et le riesling en vue de produire les trois styles de vins secs locaux : Steinfeder, Federspiel et Smaragd.  C’est le stade de maturité à la vendange et la teneur en sucres du raisin qui décide de la mention sur l’étiquette. Le Smaragd est un lézard vert qu’on trouve dans les vignes et il désigne en Wachau les vins de vendanges tardives vinifiés en sec, sans élevage boisé trop marqué ni enrichissement quelconque.

A la tête d’un domaine de 11 ha, Leo père laisse peu à peu toute la place à son fils qui prendra désormais soin des parcelles prestigieuses de Loibenberg et Steinertal à Dürnstein.

Le millésime et les vendanges

Un hiver sec et froid avec une chute à -20° en février. Le printemps fut relativement clément mais des gelées vinrent perturber le schéma de quelques vignerons en avril.  L’été fut sec et de la floraison à une vendange précoce, tout se déroula sereinement. L’automne fut favorable aux récoltes tardives, sans botrytis et ce jusqu’au 10 novembre.

Comme le veut le codex de la Wachau, les vendanges sont manuelles et tardives dans le cas du Smaragd.

La vinification

Les grappes entières sont foulées avant une courte macération. Après séparation des solides, le moût repose 24 heures avant le début de la fermentation.

Pas d’élevage en barrique pour les rieslings de Wachau, mais en foudres de grande dimension.

La dégustation

Robe jaune légèrement dorée. Au nez, des agrumes mûrs, des notes de reine-claude, une pointe de fumé.

Au palais, ce vin exprime la richesse de sa maturité avancée, loin du riesling sec allemand, plus de mâche, une acidité sous-jacente mais qui équilibre l’alcool et le gras. Des arômes de citron confit, des notes florales, c’est un vin à grande personnalité.

Avec quoi le boire ?

Un ami des repas végétariens, il accompagnera très bien des saint-jacques snackées, des fromages à pâte pressée moyennement affinés, une belle volaille à la crème.

0025

Fiche technique

Millésime
2012
Cépage
Riesling
Région
Basse-Autriche
Appellation
Wachau
Alcool
14°
Température de service
12°
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Télécharger (655.34k)

Produits connexes

11 autres produits dans la même catégorie: