Les premières vignes d'Australie venaient du Brésil

Écrit par: Mathieu Wehrung Dans: Le saviez-vous ? Le: Commentaire: 0 Consulté : 221

Quoi ? Comment ? Mékéskidi ?

Et pourtant. À l’époque, l’Angleterre et l’Espagne se chamaillaient d’importance. Lord Sandwich, vous savez, celui qui aimait qui aimait tant le whist et le cribbage avait eu l’idée de faire mettre du concombre insipide entre deux tranches de pain sans goût pour ne pas avoir à se lever de la table de jeu, rêvait de défaire le rude Ibère sur ses terres australes. Fonder une colonie en Nouvelle-Galles du Sud lui permettrait d’être plus près des côtes péruviennes et chiliennes et ainsi plus à même de fiche une râclée mémorable à ces salauds d’Espingouins.

L’armistice entre les deux pays mit fin à ces belliqueux projets, mais l’idée de fonder une colonie pénitentiaire de l’autre côté du globe resta. Le capitaine Arthur Philip, fut nommé capitaine de H.M.S. Sirius et gouverneur des kangourous. En 1787,  la First Fleet appareille pour un voyage particulièrement atroce long de 252 jours. Ils se réfugièrent à Rio de Janeiro où ils restèrent un mois avant de traverser à nouveau l’Atlantique vers le cap de Bonne-Espérance. Ils s’installent à Port Jackson le 26 janvier 1788. De leurs escales à Rio et au Cap, ils rapportaient des vignes.

Arthur Philip les planta dans ce qui allait devenir le jardin botanique royal. Ces vignes n’ont jamais prospéré, mais tout de même, la première winery australienne cultivait, au tout début du 19e siècle, du pinot gris, du muscat, du gouais, du verdelho et du cabernet sauvignon. C’était John McArthur, à Camden Park, à 50 km au sud-ouest de Sydney.

L’Australie a exporté son vin pour la première fois en l’an 160 avant Soif d’ailleurs, 1864  du calendrier grégorien.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre