Du vin en Allemagne, épisode 2 · Siegrist

Écrit par: Nicolas Fouilleroux DipWSET Dans: Vins et vignobles Le: Commentaire: 0 Consulté : 176

Notre deuxième étape dans le Palatinat, terre viticole depuis les temps immémoriaux, fut Leinsweiler, un village de 400 âmes à quelques kilomètres de Wissembourg. Nous étions toujours sur la route des vins du Palatinat. Dans ce village, Thomas Siegrist, Bruno, Kerstin, Monika entre autres oeuvrent pour la reconnaissance de ce patrimoine viticole et de ce terroir propre à délivrer des grands crus en rouge comme en blanc.

Thomas Siegrist, on ne le dira jamais assez, s'est démarqué il y a déjà plus de vingt ans par son usage de la barrique pour l'élevage et la fermentation de la plupart de ses premiers crus et grands crus. Y compris avec un cépage tel le riesling, ce qui était loin d'être académique en Allemagne et peu considéré d'ailleurs à l'époque. Thomas n'a pas désarmé et s'est retrouvé sur ces positions avec quatre autres vignerons de la région pour fonder Fünf Winzer, fünf Freunde (cinq vignerons, cinq amis).

Le Weingut Siegrist est membre de VDP, vous savez, l'organisme qui gère la nomenclature qui fait loucher, qui provoque des entorses de la langue, un assèchement du palais. Oui, les Kabinett, Erste Lage, lange Goldkapsel, tout ça tout ça, grrrrr.

VDP veut dire 'Association des domaines allemands avec prédicat'. Ce fameux prédicat parle en réalité de la concentration en sucre dans les baies au moment de la vendange, en degrés Oechsle, (NDLR pour les chimistes et les maniaques). À cela s'ajoute depuis une bonne quinzaine d'années des mentions de crus, à l'instar de la Bourgogne et de l'Alsace, soigneusement inspectés par VDP, qui regroupe plus de 200 domaines mais qui n'est pas fédéral au sens gouvernemental. On a donc Erste Lage pour premier cru, Grosse Lage pour grand cru. Si vous voyez GG (Grosses Gewächs) sur l'étiquette, il s'agit d'un grand cru vinifié en sec, rouge ou blanc.

Ici, pour en remettre une couche sur ce fameux climat, on a chaud l'été et on fait mûrir sans souci le merlot, le cabernet sauvignon et bien entendu le pinot noir, ça va de soi. Une fois qu'on y est, on se rend compte du charme de cette petite Toscane allemande et on comprend pourquoi Monika qui s'est installée là pour se reconvertir dans le vin ne quitterait l'endroit pour rien au monde.

Voyez ici la toute nouvelle presse pneumatique, très délicate, qui permet de ne pas extraire de composés indésirables pour la vinification.

Thomas a une réserve de vins considérable, des grands crus de riesling de quinze ans et plus, des pinots incroyables, le pinot noir 2016 en cours d'élevage goûtait merveilleusement bien, je mettrais bien la barrique en douce aux Hospices 2017...

Il s'essaie aussi à la macération pelliculaire sur un riesling, en cuve cette fois. Le résultat pour le moment est un vin orange comme on le voit, d'une puissance aromatique étonnante, un bouquet d'herbes médicinales qui soignerait une sinusite en deux bouffées !

La gamme est vaste dans un domaine qui reste familial et de grande classe. Vous trouverez les premiers vins très abordables, cherchez la mention Gutswein, vin de domaine, puis Ortswein, vin d'un terroir particulier, et montez tranquillement vers Erste Lage, Grosse Lage pour avoir une vision globale de l'impressionnant travail accompli dans ce domaine. Entre autres par Bruno dans les vignes. Oui, on roule en VW customisée !

Suite au prochain épisode

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre