Medi Valley Great Bulgaria 2017

37,50 €
TTC Épuisé

A découvrir absolument, la subtilité des rouges bulgares issus de cépages autochtones. Mariez-le à un parmentier de joue de bœuf confite et à vos plats goûteux maispeu épicés. 

Vin de garde, à déguster dès aujourd’hui mais qui régalera jusqu’en 2037 au moins.

Le vignoble et son histoire

La Thrace est le pays de la première victoire sur les abstèmes. Dionysos, encore enfant, s’y promenait tranquillement accompagné des hyades, nymphes de la pluie. Sur son passage surgissent les vignes sacrées. Le roi Lycurgue, d’un naturel grincheux, fait fuir les hyades, arrache les vignes et force Dionysos à le fuir en se jetant dans les flots. Zeus, fort mécontent, le rend fou, au point qu’il démembre son fils en le prenant pour un cep de vigne.

Les choses ont changé, et la Thrace devient vite la patrie du vin et le siège des fêtes dionysiaques. Le premier roi de Bulgarie, sans doute un épigone de Lycurgue, fit arracher les vignes et décréta la peine de mort pour les ivrognes. Sans doute le vin bu dans le crâne de l’empereur byzantin Nicéphore Ier lui avait-il mal réussi. Il l’avait fait décapiter après une bataille. Mais la viticulture n’en fut pas stoppée. En 1980, la Bulgarie était le deuxième producteur mondial de vin.  

Puis vint une nouvelle période d’arrachage, pour guider le vin bulgare vers la qualité. À la fin de l’ère communiste, beaucoup de vignobles tombèrent en déshérence. Medi valley met en avant la diversité ampélographique bulgare sauvegardée dans cette cuvée d’assemblage de quatre cépages rouges dont un croisement : le Rubin (issu de Syrah x nebbiolo).

Le millésime et les vendanges

Une récolte en baisse de 4% par rapport à 2016 malgré des conditions favorables. L’hiver fut doux mais les mois d’avril à juillet furent plus humides qu’en 2016. Cette période délicate fut suivie d’un été chaud et sec avec quelques épisodes de grêle toutefois dans le nord. L’automne se déroula sans encombre, laissant le soin aux producteurs de ramasser les différents cépages au bon rythme. 

La vinification

Un second tri est effectué dès l'arrivée au chai. Chacune des variétés est alors vinifiée séparément. Tout commence par une macération de 25 à 28 jours ; puis vient la fermentation entre 25° et 30°C dans des cuves en acier inoxydable. Ensuite les différents cépages s’affinent en fût de chêne français pendant 10 à 12 mois. M'assemblage a finalement lieu suivi de l'embouteillage et le vin séjourne 6 mois en bouteille avant d’être commercialisé. Le vin est non filtré.

La dégustation

La robe est pourpre et opaque. Au nez, les cerises noires, la prunelle, la tomate séchée, les mûres sauvages se mêlent allègrement.  

Au palais, dans sa jeunesse, le vin dévoilera des saveurs boisées et épicées, avec des tanins de belle facture, granuleux et mêlés aux tanins du bois. Avec quelques années de garde, les arômes subtils de tabac et de feuilles séchées viendront modifier ce bouquet.  

Avec quoi le boire ?

Viandes rouges, fromages à pâte dure, plats peu épicés de préférence. Parmentier de joue de bœuf confite recommandé par les producteurs.

1437

Fiche technique

Millésime
2017
Cépage
Melnik, rubin, kadarka, mavrud
Région
Thrace
Appellation
I.G.P. Vallée de Thrace
Alcool
14°
Température de service
17°
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

medi valley great bulgaria 2017.pdf

Télécharger (614.6k)