Château Rongzi Red Label 2014

19,17 €
TTC En stock

La Chine enfin abordable avec  cet assemblage à base de marselan, léger, velouté, venu du berceau de l’agriculture chinoise où la princesse Rongzi a, dit la légende, apporté la vigne. 

Facile à marier, c’est un vin à boire rapidement.

Quantité
Rupture de stock

Le vignoble et son histoire

Du vin en Chine ? Mais oui ! L’alcool était largement consommé en Chine depuis le néolithique : on faisait fermenter du riz, du millet et des fruits. Mais, même si la Chine est un important réservoir du genre vitis, vitis vinifera a attendu la dynastie Han avant d’être importée d’Ouzbékistan. Le raisin était consommé frais ou comme plante médicinale.

La dynastie Tang, au IIe s., produit du vin à partir d’un nouveau cépage, la mamelle de jument, mais le vin semble essentiellement servir à la distillation. Comme d’habitude, ce sont les missionnaires qui changèrent tout, pour leur besoin en vin de messe. Ils convainquirent Zhang Bishi, un diplomate chinois, qui importa un demi-million de vignes des États-Unis en 1892, et choisit le consul d’Autriche, le Freiherr von Babo, comme œnologue. Peu de pieds survécurent, mais sa maison est aujourd’hui la plus grande du pays. La Chine est le cinquième producteur mondial de vins - ce sont des estimations, il est difficile de trouver des chiffres officiels, À la mort pu président Mao, toutefois, à peine 100 domaines subsistèrent et le vin était alors considéré comme un bien d’État, réservé aux hauts dignitaires du régime. Depuis la politique d’ouverture dans les années 1980, la vigne refait surface en Chine et la demande locale explose. 

Le Shanxi est la quatrième région productrice chinoise ; un plateau au sud-ouest de Pékin,  un peu plus du quart de la  France, Cela signifie À l’ouest des montagnes, c’est le plateau de Loess, traversé par le fleuve Jaune. Des sédiments éoliens de loess, d’une épaisseur atteignant parfois cent mètres,  un climat très froid dans des gorges calcaires. Les vignes sont plantées loin des reliefs afin de pouvoir les enterrer l’hiver. 

Le millésime et les vendanges

Les vignes de Rongzi sont plantées sur 400 ha dans les monts Lüngliang, entre le Fen et le fleuve Jaune, à 1300 m d’altitude. Elles ont été déterrées début avril, c’est une date habituelle.  L’année a été plutôt ensoleillée, les raisins sont concentrés et sains.

Les vendanges sont manuelles avec une stricte sélection des raisins.  Les vignes ont été enterrées mi-novembre, là encore une date habituelle.

La vinification

Le domaine a été conseillé par Jean-Claude Berrouet, l’ancien gourou de Petrus. Le domaine est avare de détails sur la vinification. Le vin passe dix mois en fûts de chêne. 

La dégustation

La robe est rubis, claire, limpide. Le marselan imprime ici sa légèreté. Au nez, quelques notes d’évolution, déjà. Pruneau, cerise discrète, un peu de tabac et quelques arômes floraux, pivoine, jacinthe. En bouche, c’est un vin léger et velouté, charmeur avec des tanins peu présents et bien intégrés.

Avec quoi le boire ?

Ce vin ne sera pas difficile à marier, viandes blanches, volailles. Sa structure pourra même lui permettre d’accompagner des fromages.

1295

Fiche technique

Millésime
2014
Cépage
Marselan 55 %, cabernet sauvignon 36 %, cabernet franc 9 %
Région
Shanxi
Appellation
Xiangning
Alcool
13°
Température de service
16°
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Château Rongzi Red Label 2014

Télécharger (631.45k)

Produits connexes

1 autre produit dans la même catégorie: