10

13,33 €
TTC En stock

Un vin de voile, frais, aromatique, acidulé.

Compagnon original de l’apéritif, des repas japonais et même des salades.

C’est un vin qui doit se boire assez rapidement pour conserver ses arômes. Ne le gardez pas plus de deux ans.

Quantité

Le vignoble et son histoire

Au sud de l’Andalousie, la région viticole de Xérès doit son expansion aux Romains qui en exportèrent l’huile d’olive et les vins dans tout le bassin méditerranéen. Malgré l’interdiction musulmane dès les années 700, la viticulture continua de prospérer durant tout le Moyen Âge, sous des prétextes médicinaux. Après  la Reconquista, le commerce de vins, notamment vers l’Europe du nord, s’intensifia.  L’appellation DO lui fut attribuée en 1933 sous les noms de Jerez, Xérès et de Sherry pour les amateurs britanniques. C’est en Angleterre que le xérès trouve le meilleurs écho. Dès 1565, une charte accorda à quelques négociants, nominativement, le privilège de vendre ces vins. William Shakespeare était sans doute le meilleur ambassadeur du Xérès. Il s’était écrié  « Si j'avais un millier de fils, le premier principe que je leur inculquerais, ce serait de fuir les breuvages sans force et de s'adonner au xérès ».

Le fino de Jerez est un vin de voile classé D.O. depuis 1933. Il fait partie de la catégorie des xérès fino, plus fins et moins alcooliques que l’oloroso. Réputé piquant, léger, sec et peu acide, la réglementation lui impose un taux d’alcool à 15%, ce qui en fait le plus léger des vins du Xérès. Dès les XVIIIe s, le vin de Manzanilla est mentionné dans la littérature, associé aux fêtes locales. 

La maison Barbadillo est, avec plus de 500 hectares et 16 caves, le plus grand domaine du Xérès. 

Sur des vignes trentenaires, elle propose un vin biologique, traditionnel et historique de la 

région. Il est élevé à Jerez de la Frontera et donne des vins plus robustes et moins salins que ceux élevés à Sanlúcar de Barrameda.

Le millésime et les vendanges

Le xérès n’est pas millésimé, car produit selon la méthode de la solera, où les fûts sont superposés, et les vins ouillés avec ceux du tonneau supérieur. C’est donc toujours un vin de coupage.

La vinification

Les raisins sont soigneusement sélectionnés puis portés à fermentation en cuves d’acier inoxydable d’une capacité de 400 000 litres, à une température de 18°C, pendant 10 jours. Le vin est ensuite fortifié jusqu’à atteindre 15% d’alcool, avant de subir un élevage oxydatif sous voile pendant six ans dans des fûts de chêne américain.  

La dégustation

Une robe jaune pâle, aux reflets lumineux et intenses. Au nez, de la finesse, des touches 

de fruits secs. En bouche, il est sec, frais, acidulé, offre des arômes de pomme, de noisette. Une note finale de noix, de noisette, fraîche et persistante..

Avec quoi le boire ?

C’est évidemment un vin d’apéritif. Mais essayez-le donc avec des plats japonais. Et puis, il résiste au vinaigre, vous pouvez le boire avec des salades.

1028
10 Produits

Fiche technique

Millésime
N.V.
Cépage
Palomino fino
Région
Andalousie
Appellation
D.O.C. Jerez - Xérès - Sherry
Alcool
15 °
Température de service
10 °
Fermeture
Capsule à vis
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

barbadillo fino sherry.pdf

Télécharger (616.17k)

Produits connexes

16 autres produits dans la même catégorie: