Barbadillo Cuco Oloroso N.V.

28,33 €
TTC En stock

Un merveilleux vin muté, aux arômes de fruits secs et de bois.

Compagnon original de l’apéritif, des viandes rouges, des ragoûts, du gibier.

Il se conservera éternellement, même bouteille ouverte.

Guía Peñín 91
Guía Intervinos 90
Anuario El País 94
et mille autres récompenses.

Quantité

Le vignoble et son histoire

Au sud de l’Andalousie, la région viticole de Xérès doit son expansion aux Romains qui en exportèrent l’huile d’olive et les vins dans tout le bassin méditerranéen. Malgré l’interdiction musulmane dès les années 700, la viticulture continua de prospérer durant tout le Moyen Âge, sous des prétextes médicinaux. Après la Reconquista, le commerce de vins, notamment vers l’Europe du nord, s’intensifia. L’appellation DO lui fut attribuée en 1933 sous les noms de Jerez, Xérès et de Sherry pour les amateurs britanniques. C’est en Angleterre que le xérès trouve le meilleur écho. Dès 1565, une charte accorda à quelques négociants, nominativement, le privilège de vendre ces vins. William Shakespeare était sans doute le meilleur ambassadeur du Xérès. Il s’était écrié « Si j'avais un millier de fils, le premier principe que je leur inculquerais, ce serait de fuir les breuvages sans force et de s'adonner au xérès ».

Traditionnellement, le xérès sec est produit à partir du palomino fino. On lui préfère le pedro ximenez ou le muscat pour une version plus douce. Le xérès peut être fino ou oloroso. Pour le fino la vendange est plus précoce et le degré alcoolique atteint rarement 12°. La couleur reste très pâle et les arômes légers ont des notes marines et d’agrumes. L’oloroso est plus alcoolique, plus charpenté, voire capiteux et très aromatique.

Depuis 1821, la maison Barbadillo propose des vins de Xérès. Avec plus de 500 hectares et 16 caves, elle est le plus grand domaine de la région. Sur des vignes trentenaires, elle propose un vin biologique, traditionnel et historique de la région.

Le millésime et les vendanges

Le xérès n’est pas millésimé, car produit selon la méthode de la solera, où les fûts sont superposés, et les vins ouillés avec ceux du tonneau supérieur. C’est donc toujours un vin de coupage.

La vinification

Les raisins sont soigneusement sélectionnés puis portés à fermentation en cuves d’acier inoxydable d’une capacité de 400 000 litres, à une température de 20°C, pendant 12 jours. Le vin est ensuite fortifié jusqu’à atteindre 18% d’alcool, avant de subir un élevage oxydatif pendant dix-huit ans dans des fûts de chêne américain.

La dégustation

Une robe acajou profond, intense.

Au nez, du feuillage, de la noix et du bois. En bouche, il est crémeux, sec et offre de subtiles arômes de noix et de fruits secs.

Avec quoi le boire ?

C’est évidemment un vin d’apéritif. Mais il accompagnera aussi les plats de gibier, les magrets de canard, le foie gras, une perdrix en escabèche, des viandes rouges, aussi. Essayez-le avec un pot-au-feu, vous ne le regrettez pas. 

0042
8 Produits

Fiche technique

Cépage
Palomino fino
Région
Andalousie
Appellation
D.O.C. Jerez - Xérès - Sherry
Alcool
19,5°
Température de service
14°
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Télécharger (547.97k)

Produits connexes

16 autres produits dans la même catégorie: