Heimann Bikavér 2015

15,83 €
TTC Épuisé

Vous aussi goûtez le fabuleux sang de taureau dans sa version méridionale hongroise imaginée par Heimann.

Servez-le avec vos plats de tous les jours, une ratatouille ou des côtes d’agneau grillées aux herbes.

A boire maintenant et se gardera encore jusqu’en 2023.

Quantité

Le vignoble et son histoire

La région viticole du Szekszárd couvre la partie la plus orientale du relief transdanubien au sud du pays. Son climat reçoit l’influence de la Méditerranée caractérisée par des étés chauds et des automnes cléments, permettant de mûrir sans peine les cépages rouges comme le cabernet franc ou la syrah mais aussi le kékfrankos (blaufränkisch en Autriche) et le kadarka.

La famille Heimann est implantée dans la région depuis 1758. A l’époque, la couronne de Hongrie encouragea les paysans et viticulteurs souabes à quitte leur province germanique pour venir repeupler le Szekszárd qui avait souffert de l’invasion ottomane.  L ‘histoire ddu domaine a subi bien sûr les coups durs des guerres à répétition et il a fallu attendre 1990 pour une vraie réorganisation impliquant toute la famille, aujourd’hui Zoltán et Ágnes dirigent avec leurs enfants la production Ils produisent un peu moins de 10 000 bouteilles de Bikavér, le sang de taureau en hongrois, rappelant ce que les soldats Magyars auraient bu pour vaincre l’ennemi turc au XVIe siècle.

Le millésime et les vendanges

Un printemps et un été sans trop d’inquiétude pour les vignerons mais tout se gâta en septembre avec des averses régulières qui perdurèrent jusqu’en octobre obligeant à élaborer des plannings de vendanges très précis en fonction des différents cépages rouges. Un millésime bien équilibré sans excès ni dilution. 

La vinification

Les cépages et les différentes parcelles fermentent séparément, dans des cuves inox, en béton ou en plastique. L’extraction est ensuite gentiment aidée par deux pigeages et/ou remontages par jour. La plupart des lots sont pressés après 14 à 20 jours de macération. La fermentation malolactique est déclenchée par levurage. Le vin est ensuite élevé 14 mois en fûts de chêne, pour 45% dans des foudres hongrois de 500 à 1000l, pour 35% en tonneaux français de 500l de troisième passage et pour le reste en fûts de 300l hongrois d’1 ou de 2 vins.

La dégustation

Une robe rubis prononcée. Nez de fruits noirs, d’épices douces et de poivre apportées par l’assemblage de cépages et l’élevage.

Au palais, la structure est marquée par le cabernet franc et le merlot, l’un garantissant l’acidité et l’autre l’onctuosité, le tout parfumé des notes épicées du kadarka et du kékfrankos et de la touche tannique subtile du sagrantino (originaire d’Ombrie).

Avec quoi le boire ?

Il sera l’ami des plats simples ou modérément épicés, parfait avec moussaka, ratatouille ou avec des grillades d’agneau.

1183
4 Produits

Fiche technique

Millésime
2015
Cépage
50% Kékfrankos, 19% cabernet franc, 19% merlot, 6% sagrantino, 6% kadarka
Région
Szekszárd
Appellation
Szekszárd
Alcool
13 °
Température de service
18 °
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

heimann bikaver 2015.pdf

Télécharger (676.58k)