Tenute del Cerro Colpetrone Sagrantino 2008

54,17 €
TTC Épuisé

La puissance et la finesse : c’est un sagrantino de grande classe, un grand vin de garde.

À marier avec des plats puissants, bien sûr.

Il se gardera facilement jusqu’en 2035, sans doute plus longtemps.

Le vignoble et son histoire

Montefalco a une histoire viticole très ancienne. C’est une des rares cités romaines où la viticulture était pratiquée dans les murs. La  première mention du cépage date de 1088, quand il était cultivé par les Franciscains pour leur vin de messe, comme le révèle son nom. Ce vin n’est produit que sur une petite surface  autour de Montefalco, sur des sols de marnes et d’alluvions. 

Ce vin avait telle réputation qu’il a été encadré par des textes législatifs dès le XIIIe s. Au XVIe s.  la peine de mort pouvait être appliquée à quiconque tuerait ou déroberait un pied de vigne. C’est un cépage riche en tanins et en anthocyanes, qui demande une vinification attentive et peut donner de grands, très grands vins de garde. Il est toutefois si difficile qu’il était au bord de l’extinction dans les années soixante du siècle dernier avant d’être sauvé par  quelques vignerons intrépides.

Còlpetrone est une des maisons historiques de la région. Quoique dans le portefeuille d’une compagnie d’assurances, elle a gardé une structure artisanale. 

Le millésime et les vendanges

Un printemps très humide a obligé les vignerons à beaucoup de travail dans les vignes ; puis vint la sécheresse et le stress hydrique, particulièrement inquiétant du fait de la précocité du cycle végétatif. Le 10 septembre, le salut est arrivé sous la forme d’un temps plus doux, de nuits fraîches et d’un peu de pluie. Rendements en baisse, mais belle qualité. 

La vinification

La fermentation et la macération ont lieu à température maintenue entre 24 et 28° avec un remontage et un délestage quotidiens. Clairement, on veut faire un vin de garde. La fermentation alcoolique terminée, la macération continue à une température de 29 °. Après soutirage, la fermentation malolactique s’effectue en fûts de chêne français où le vin passera un an avant de mûrir six mois de plus en bouteille.

La dégustation

Une robe prune, un peu plus sombre que celle d’un sangiovese. Au nez, la puissance s’impose d’emblée. Cerise, cuir, sous-bois, réglisse, pivoine, cardamome, la complexité frappe.

En bouche, pas de doute, c’est un sagrantino. Les tanins sont bien là, qui réussissent le tour de force d’être à la fois incroyablement puissants et élégants. Belle fraîcheur, belle longueur.

À carafer, plusieurs heures avant si vous le pouvez.

Avec quoi le boire ?

Associez-le à un plat qui saura lui résister. De la viande rouge, bien sûr, des ragoûts. Il faut du gras et du goût. 

La suggestion de soif d’ailleurs : une casserole de pieds de porc aux cèpes, bintje et lentilles.

1515

Fiche technique

Millésime
2008
Cépage
Sagrantino
Région
Ombrie
Appellation
D.O.C.G. Montefalco Sagrantino
Alcool
14°
Température de service
17°
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Tenute del Cerro Colpertone Sagrantino 2008

Télécharger (613.3k)

Produits connexes

16 autres produits dans la même catégorie: