Orgosa Nero 2015

25,00 €
TTC En stock

Une photographie fidèle de l’encépagement de la deuxième plus grande île méditerranéenne, issu d’un héritage espagnol et conduit ici avec une maîtrise remarquable par un vigneron discret, qui délivre un nectar de vin rouge plein de gourmandise.

Quantité

Le vignoble et son histoire

La Sardaigne est une terre à l’histoire riche comme toutes les grandes îles méditerranéennes. Le vignoble est surtout concentré dans la moitié sud de l’île avec quelques exploitations tout au nord également. Parmi les épisodes de colonisation qui ont marqué la culture du raisin et la production viticole, il faut principalement citer la période espagnole ou plutôt catalano-aragonaise.

Dès le 14e siècle, l’Aragon prend possession de l’île et ce n’est qu’au 18e siècle que la Sardaigne retombera sous le contrôle de la Savoie et donc de la future Italie. De ce fait, les cépages déjà implantés au Moyen-âge sont avant tout originaires du nord de l’Espagne, tel le grenache qui se nomme ici cannonau, le graciano qui deviendra bovale, et le carignan qui garde lui son nom.

Giuseppe Musina est un vigneron discret installé à Orgosolo dans le centre de l’île, près de la forêt de Montes, où il produit un vin très inspiré par la nature environnante, et par la diversité de cépages plantés dans ses parcelles, dont le mystérieux sangue di Cristo. 8000 bouteilles sortent de sa cave les bonnes années et l’homme n’a même pas l’électricité dans tous ses bâtiments. Du cousu de main sarde.

Le millésime et les vendanges

Un millésime de réjouissance après un difficile 2014. Du beau temps à la floraison, de la chaleur pendant la période de maturation mais point de trop, quelques pluies bienvenues en septembre peu avant la vendange, bref, de quoi récolter des raisins sains et mûrs dans toute la région.  

Les vendanges sont manuelles, bien sûr.

La vinification

La fermentation est spontanée et démarrée à l’aide de levures indigènes uniquement., à température ambiante de cave. Aucune clarification ni filtration avant embouteillage et dose de SO2 minimale.

La dégustation

Robe violette avec des reflets pourpres.

Au nez, une belle finesse d’arômes fruités, cassis, cerise noire, quelques notes d’épices chaudes. En bouche, c’est une impression de belle harmonie, avec des tanins fondus, juste ce qu’il faut d’acidité, et une longueur bien sapide.

Avec quoi le boire ?

Des viandes rouges, grillées ou braisées, des fromages à pâte dure , un vieux pecorino par exemple, des mets aux goûts puissants...

0688
6 Produits

Fiche technique

Millésime
2015
Cépage
Grenache 80%, pascale, bovale, sangue di Cristo, carignan 20%
Région
Sardaigne
Appellation
Vino rosso
Alcool
15 °
Température de service
16 °
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Télécharger (518.62k)

Produits connexes

16 autres produits dans la même catégorie: