Rivetto Kaskal N.V.

37,50 €
TTC En stock

logo bio eu.png

Enrico Rivetto, figure montante de Serralunga d’Alba vous emmène en promenade autour du nebbiolo. Un blanc de noirs ? En méthode traditionnelle ? Vous n’y pensez pas !

Mais si ! Il y pense, et il le fait. Le résultat est bouleversant. Seul, pour étonner tous vos amis amateurs de champagne. Ou avec un repas, il s’accomodera de mille mets, toujours avec bonheur.

Avec  des fromages frais, c’est une splendeur.

Quantité

Le vignoble et son histoire

Le village médiéval de Serralunga d’Alba a plus de mille ans d’histoire et son château est une fierté du Piémont. On est ici en pleine région des Langhe, ces collines ondoyantes plantées de vignes et de noisetiers, les deux poumons viticole et agricole de la province. Auxquels à Alba on ajoute la truffe blanche, compagne des vins de Barolo dans les tables étoilées et autres restaurants gastronomiques. Le vin de Barolo se crée lentement avec les progrès réalisés en cave dans la deuxième moitié du 19e siècle. 

La famille royale de Savoie étant impliquée dans cette production, on a ensuite appelé le Barolo le vin des rois, roi des vins, formule déjà employée pour les vins de Tokaji sous Louis XIV. La zone qui deviendra DOCG fut ensuite délimitée autour de cinq communes principales dont Serralunga d’Alba. Cette dernière fait partie du secteur où les sols calcaro-gréseux sont moins fertiles et moins compacts, garantissant une plus grande concentration dans le jus des nebbiolos qui grandissent sur ses pentes.

Enrico Rivetto travaille ses parcelles de nebbiolo avec autant de souci de détail qu’un vigneron de grand cru bourguignon, délimitant précisément ce qui va entrer dans son barolo communal comme il le nomme et ce qu’il réserve à son vin de longue garde qu’il intitule Leon Riserva. Le minimum d’intervention est préconisé dans la vigne et au chai, enherbement et horticulture sont de règle ici, ainsi que l’absence de traitements chimiques. Mais pour faire le barolo, il faut couper, un mois avant la vendange, le tiers inférieur des grappes de nebbiolo. Et Enrico s’est dit que ce tiers-là, ma foi, avait juste l’acidité et la maturité nécessaires pour faire un grand effervescent.  Ainsi fut fait.

Les vendanges

Tout est vendangé à la main, bien sûr, et les raisins proviennent des vignobles qui donnent naissance aux grands barolos d’Enrico Rivetto.

La vinification

Le vin tranquille est donc un blanc de noirs, sans macération, fermenté dans des cuves en béton. Ila seconde fermentation se fait en bouteille où le vin passe quarante mois avant dégorgement. Aucune liqueur de dosage n’est ajoutée

La dégustation

La robe étonne d’emblée : jaune paille avec des nuances de bronze. Au nez, une étonnante complexité et des arômes inhabituels pour un vin effervescent : ce la camomille, de la figue sèche, ça pétrole même un petit peu.  Les arômes de brioche sont présents, tout cela est infiniment complexe et séduisant. 

La bouche ne déçoit pas.  De la mâche, de la minéralité, une brillante acidité, un parfait équilibre et une longueur stupéfiante. Pas de doute, c’est un grand vin.

Avec quoi le boire ?

Il se suffit à lui-même, mais fera un parfait vin de gastronomie. Faites-lui accompagner  de beaux plats en sauce, une poularde demi-deuil, du fromage...

0626
9 Produits

Fiche technique

Millésime
N.V.
Cépage
Nebbiolo
Région
Piémont
Alcool
13.5 °
Température de service
15°
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Rivetto Kaskal N.V.

Télécharger (589.68k)

Produits connexes

16 autres produits dans la même catégorie: