• Prix réduit

Cave des Amandiers Humagne 2010

45,83 €
41,25 € Économisez 10%
TTC En stock

Le cornalin, appelé humagne rouge dans le Valais,  est un cépage capricieux, dont la culture demande patience et longueur de temps. Alexandre Delétraz réussit n’hésite pas à jouer avec les limites de la surmaturation pour révéler les plus beaux arômes de ce cépage.

Mariez ce seigneur du Valais avec un bel agneau cuit lentement ou bien avec une volaille au goût bien prononcée, En saison, n’hésitez pas à vous tourner vers le gibier à plumes.

Le vin est déjà prêt à boire, mais son potentiel le portera encore pendant au moins cinq à dix ans.

Quantité
Rupture de stock

Le vignoble et son histoire

Les vins suisses se font rares sur les tables étrangères. Leur coût de production, mais également les faibles quantités produites, justifient une consommation principalement nationale avec seulement 1 à 2 % d’exportation. Cependant, la qualité et l’originalité des cépages locaux commencent à leur apporter une renommée internationale. 

Sur les coteaux du Rhône, à 800 mètres d’altitude, la région de Fully offre les vins les plus reconnus et les plus respectés du Valais. La vigne est attestée dans le canton bien avant l’époque romaine. Une bouteille de vin en céramique fut retrouvée dans une tombe celtique, à Sembrancher. Il s’agit du plus ancien témoignage de la viticulture suisse, du IIe siècle avant notre ère. Les premiers documents écrits remontent au XIIe siècle et présentent des vignobles organisés et prospères.

Natif de Genève, Alexandre Delétraz  développa, en autodidacte, une véritable passion pour le vin. Il partit perfectionner ses connaissances en Alsace, en Espagne et bien sûr dans sa Suisse natale où il tomba sous le charme du Valais. En 2006, il y installa son domaine et vinifia son premier millésime en 2007. Depuis, son vignoble est en perpétuelle expansion et ses vins rencontrent un franc succès.  Les vignes de l’humagne rouge se trouvent au lieu-dit Le Prix dans le village de Leytron, sacré village de l’humagne rouge et blanche. Alexandre veille à l’orientation des vignes de ce cépage tardif qui nécessite un ensoleillement généreux.

Le nom du cépage prête à confusion. L’humagne rouge est en fait le cornalin du Val d’Aoste et ce que l’on appelle cornalin dans le Valais est du rouge du pays.

Le millésime et les vendanges

Le plus beau millésime en Valais depuis 1990. L’équilibre nécessaire aux grands vins était au rendez-vous, la maturité des tanins, un bon potentiel alcoolique et de l’acidité dans les rouges grâce à un petit peu plus de fraîcheur qu’en 2009. Les cépages tardifs tels l’humagne ont un remarquable potentiel de garde.

Les vendanges sont manuelles, bien sûr, d’autant qu’Alexandre Delétraz attend pratiquement l’apparition de la pourriture noble pour récolter son humagne afin de concentrer les sucres et d’éviter les arômes végétaux.

La vinification

Après la fermentation, le marc est pressé et assemblé au vin de goutte. Cette cuvée passe 22 mois en fûts à s’affiner.

La dégustation

Une robe rubis moyennement intense. Au nez, des arômes primaires de cassis et de violette mais aussi des parfums apportés par le vieillissement tel le graphite. En bouche, la texture est délicate; les arômes de réglisse et de pruneau témoignent de la belle maturité des raisins.

Un vin rouge d’un grand équilibre et à la personnalité marquante.

Avec quoi le boire ?

Après quelques années de bouteille, il convient bien entendu au gibier à plumes selon la saison, ou bien à une épaule d’agneau, à une pintade rôtie. 

0101

Fiche technique

Millésime
2010
Cépage
Cornalin
Région
Valais
Appellation
A.O.C. Valais
Alcool
14 °
Température de service
16 °
Fermeture
Bouchon de liège
Contenance
0,75 l

Télécharger

La fiche vin de Soif d'ailleurs

Cave des Amandiers Humagne 2010

Télécharger (587.74k)

Produits connexes

3 autres produits dans la même catégorie: